Traitement antibiotique suspensif

Dans de rares cas, si on craint que le changement de la prohèse ne constitue une intervention trop lourde ou que son ablation soit à l'origine d'un handicap trop important mettant en jeu l'autonomie du patient, on peut proposer, toujours en concertation avec les autres médecins la mise en place d'un traitement antibiotique suspensif. Il s'agit dans ce cas, après avoir confirmé l'infection et surtout après avoir identifé le germe en cause, de proposer un traitement antibiotique, au mieux administré par voie orale, afin de contrôler l'infection. Ce traitement n'a le plus souvent pas la prétention de "guérir" l'infection mais d'éviter qu'elle ne s'aggrave. Cela permet de conserver l'autonomie des sujets, le plus souvent âgés avec de nombreuses autres pathologies, sans avoir recours à des stratégies médico-chirurgicales trop lourdes.

 

Sources: Orthopedics. 2008 Jun;31(6):581-8; quiz 589-90. Evaluation and management of the infected total hip and knee. Moyad TF, Thornhill T, Estok D

Date de dernière mise à jour : 03 Juin 2015